Jacques Palumbo

 Coordonnées

 Oeuvres

 Biographie

 Expositions

 Bibliographie

 Distinctions

 Livre d'or

 Liens

 Palumbo
 2017 ©


  870151
  Pages consultées
  depuis 2004




Guide de France

AnnuairePlus.net

annuaire

annuaire, guide gratuit, ressources

le gratuit du web, annuaire



Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /home2/macwi5r3/jacquespalumbo.com/35.php on line 14

Oeuvres / Les Sculptures / Kunsthaus, Nürenberg


Art concret
Maison de la culture de Nuremberg


LÉO ROSSHANDLER





« Que nul n'entre s'il n'est pas géomètre ». Il est dit que ce texte ornait le portail de l'Académie où Platon cherchait à concilier le beau d'avec le bien et le vrai.

L'oeuvre d'art peut parfois prétendre à cette même conciliation, plus particulièrement quand l'oeuvre se veut un hommage à l'intellect. L'exécution précise, le plan construit et le calcul exact en deviennent alors des éléments essentiels. Ils n'excluent pas pour autant la sensualité, comme le démontrent les créations peintes et dessinées de Jacques Palumbo.

L'artiste, en se servant de la ligne, cette donnée imaginaire du géomètre, rend visible des inventions sérielles, des progressions et des régressions qui se résument à des notions de variabilité rythmique. Face à la froide réalité des concepts mathématiques, produits du seul esprit, Palumbo leur donne une présence corporelle, donc nouvelle.

Les oeuvres sur papier portent des lignes pures et simples, tracées, découpées, colorées de façon à plaire. Le message qu'elles livrent est filtré par un jeu esthétique savant. En se servant de la couleur, Palumbo choisit les dégradés, les tons intermédiaires, les nuances du lavis pour guider l'oeil, tout en lui procurant un évident plaisir dans son parcours vers l'intelligence de la formule.

Quant aux oeuvres peintes, les acryliques sur toile, l'artiste fait de la ligne le lien de contact entre les surfaces. Celles-ci sont arrogantes dans leur présence puisqu'elles apparaissent vêtues de tons éclatants sans modulation aucune. La mobilité du réseau d'idées qui leur a donné naissance ne se révèle que par une géométrie des formes et, ce qui est surprenant, par une géométrie de la couleur, fruit de la pensée de Palumbo.

Cet art, même s'il a des liens évidents avec le minimalisme et le constructivisme, se situe en marge de ces tendances. Il s'inscrit dans une voie propre puisque les créations de Palumbo tempèrent leur extrême rigueur intellectuelle par la sensibilité subtile d'exécution que nous avons décrite. Ainsi, elles permettent au spectateur de se mesurer à une réflexion intellectuelle structurée tout en se laissant séduire par la présentation dont elle est revêtue.

Montréal 1988








Conception du site: Raymond Carpentier (rcarpentier@hotmail.com)