Jacques Palumbo

 Coordonnées

 Oeuvres

 Biographie

 Expositions

 Bibliographie

 Distinctions

 Livre d'or

 Liens

 Palumbo
 2017 ©


  881950
  Pages consultées
  depuis 2004




Guide de France

AnnuairePlus.net

annuaire

annuaire, guide gratuit, ressources

le gratuit du web, annuaire



Deprecated: mysql_connect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /home2/macwi5r3/jacquespalumbo.com/31.php on line 14

Oeuvres / Les Cosmogonies / Cosmogonies, Brescia 1989


Art comme fable,
comme geste soutenu,
comme calcul


FAUSTO LORENZI


Il Giornale di Brescia 24/12/89


Jacques Palumbo (1939, canadien de Montréal) monte sa première expositon personnelle en Italie. L'artiste se fiant à la géométrie de l'ordinateur et procédant par formules combinatoires au moyen des nouvelles technologies, est à la recherche d'une logique afin de développer un discours portant sur les couleurs et les signes.

C'était le rêve de Klee . une peinture non plus seulement comme art de l'espace, mais aussi comme devenir. Jacques Palumbo présente une de ses recherches sur la « dualité » à la galerie Sincron de la rue Agostino Gallo. Il confie à l'ordinateur la définition d'un espace qui dans ses séquences rythmiques et dans les relations établies quant aux nuances des couleurs, traduit le sens du devenir. Ce sont des images dont l'épuisement est potentiellement infini, construites sur les unités élémentaires d'une organisation concernant la ligne droite et les couleurs primaires. À l'origine on retrouve donc Malevitch et Mondrian ~ la métaphysique de la couleur pour ce qui a trait au premier et les « relations équilibrées » pour le second. Au départ, l'opération est planifiée à partir de la géométrie analytique : en fait, Palumbo a collaboré avec le centre de calcul de l'Université de Montréal pour mettre en exergue la notion signe-couleur, rendant visible ses structures minimales. Palumbo travaille avec l'ordinateur à la recherche de valeurs structurales, de modèles mathématiques, révélant au niveau de la perception visuelle une continuité, et avec le densitomètre électronique pour préciser la tonalité des couleurs dans chaque gamme colorée.

Mais la règle, la perfection technique se rapporte encore à la main de l'artisan, traduisant sur papier son modèle, laissant apparaître l'émotion, et l'irrégularité en tant que synonyme de vitalité. L'intuition sensorielle, déterminée par des lois basées sur le hasard et le choix, dénote de l'équilibre d'un processus en évolution, par raccords et séparations d'espaces colorés.

La beauté existe dans l'esprit humain, ce n'est pas une qualité inhérentes aux choses, autrement, il suffirait de mettre sous cadre un produit technologique réalisé en série, ou encore un produit exécuté dans d'infinies variations combinatoires. Palumbo ondoie entre le rationnel et le sensible, confrontant l'éthique à l'esthétique.

Texte traduit de l'Italien par Jacques Palumbo





































Conception du site: Raymond Carpentier (rcarpentier@hotmail.com)